Notre procédé

Notre concept – Comment ça fonctionne

Ecosteryl Process Diagram

Diagramme du Processus Ecosteryl


1. Manipulation, pesée et chargement

*Série 125 et 250

Un container est installé sur le skip de chargement (2°). Ce dernier soulève le container après avoir effectué la pesée (1°) et le déverse dans la trémie d’alimentation (3°). Toutes ces opérations se réalisent automatiquement.

La trémie d’alimentation s’ouvre automatiquement à l’aide d’un vérin hydraulique lors de l’arrivée d’un container. La trémie d’alimentation possède également un extracteur d’air (Série 250), qui crée une dépression lors de son ouverture afin d’empêcher l’envolée des poussières de déchets contaminés. Le flux d’air est envoyé dans un caisson de traitement (9°) qui désinfecte, filtre et opère un passage sur le lit de coque de lignite pour effectuer la désodorisation de l’air aspiré ; le flux d’air n’est rejeté à l’extérieur qu’après ce traitement. Le débit d’air traité est de 250 m³/h. La trémie comporte également des indicateurs de niveaux (indication trémie pleine et trémie vide).


2. Broyage

Une fois le couvercle de la trémie de d’alimentation fermé, le contenu du container est poussé graduellement à l’aide d’un fouloir hydraulique (11°) et le broyeur s’active (4°). Une grille est placée sous le broyeur afin d’avoir un broyat inférieur à 20mm. Le broyeur est de type 4 axes avec un système d’antiblocage (possible grâce à un contrôle de surintensités) : dès que le broyeur bloque sur un déchet, les moteurs s’arrêtent et repartent dans l’autre sens afin d’éviter de casser les dents des rotors. Le broyeur a fait l’objet d’une étude spécifique pour le type de déchets visés.

Le broyat passe ensuite dans la trémie tampon, c’est-à-dire la trémie sous-broyeur, avant de passer dans la vis de transfert qui amènera les déchets broyés vers la deuxième phase du traitement. Cette trémie sous-broyeur inclue également des indicateurs de niveaux.

Ecosteryl Four-Shaft Shredder

Broyeur Ecosteryl à quatre arbres


3. Micro-ondes

La vis de transfert est une vis de type spirale. L’enveloppe est un tube de 110 mm de diamètre. La vis de transfert amène les déchets dans le tunnel à micro-ondes où ils sont portés à la température de traitement, soit 98°C. Les déchets mettront environ 3 min pour passer ce tunnel.

Le tunnel des micro-ondes (5°) et (6°) est composé de 2 caissons de 12kW (système breveté). Chaque caisson comporte 6 magnétrons de 2 kW. Le caisson breveté consiste à utiliser des ondes micro-ondes en stéréomode avec polarisation contrôlée du champ, dans une cavité adaptée. Le procédé permet donc le chauffage « à cœur » des déchets (= chauffage uniforme) avec une vitesse de montée en température rapide. Le système comporte une mesure de la température à la sortie du tunnel à micro-ondes afin de vérifier la qualité du traitement. Un système de régulation ajuste le fonctionnement de l’appareil de façon à maintenir la température désirée en fin de vis (régulation sur la puissance des micro-ondes et la vitesse de la vis).


4. Maintien, traitement et évacuation du sous-produit

Les déchets arrivent ensuite dans la dernière trémie (7°) où leur température est maintenue. La trémie à isolation thermique garde sa température grâce aux résistances chauffantes.

Une fois cette heure passée, les déchets ressortent de la machine par une vis d’extraction (8°) (également de type spirale) dans un container de sortie.

Un automate programmable (10°) avec écran à touches assure le fonctionnement automatique de l’installation ainsi que le contrôle en temps réel, la régulation et la mémorisation des paramètres de fonctionnement.